La Communication Facilitée en Suisse romande

En Suisse romande, c’est surtout dans le canton de Vaud que la CF a pris son essor, et ceci dès 1994 avec l’Institution de la Violette (Fondation Renée Delafontaine à Lausanne). Durant les années 1995 à 2000, plusieurs personnes, professionnels de diverses institutions, se sont rendues à Paris pour y suivre la formation mise sur pied par Anne-Marguerite Vexiau à son centre de formation « EPICEA ». En 1995, Michel Marcadé a suivi cette formation, qui lui a servi de plus en plus dans son travail d’éducateur à l’Institution Perceval à St-Prex. Quelques années plus tard et à la demande d’Anne-Marguerite Vexiau il a, en tant que formateur, fondé un pôle de formation en Suisse romande, « EFFETA » ; il a ainsi eu l’occasion d’initier de nombreuses personnes à la CF.

A cette même époque, divers professionnels de l’Institution « Les Esserts » (à Cugy/Lausanne) se sont également formés, et ont pu généraliser cette pratique auprès des résidents de cette institution. En 2001 la journaliste anglaise Mary Craig y a été reçue, et a ainsi pu compléter son historique du développement de la CF en francophonie, qu’elle a ensuite publié en anglais avec le titre «Voices of Silence » ; la traduction en français de ce livre est en voie d’achèvement, et paraîtra en 2016 sous le titre « Au-delà du Silence » – ce qui permettra d’avoir un regard intéressant sur le développement de la CF en Suisse romande dans ces années-là.