Buts de l’association CF-Romandie

En conformité avec ses statuts (voir statuts), l’association CF-Romandie, confessionnellement et politiquement neutre, poursuit les buts suivants :

  • être un lieu d’information sur la communication en facilitation, dans un souci de qualité et d’éthique dans la promotion, la recherche et l’application de ces approches ;
  • soutenir toute démarche en vue de l’application éthique de la communication en facilitation, notamment en faisant connaître et respecter sa Charte déontologique ;
  • collaborer avec CFTMPP’ (Confédération Francophone Ta Main Pour Parler’) et les associations et pôles de formation qui y sont affiliés ;
  • favoriser le développement de la formation, en soutenant et informant sur le travail des pôles de formation affiliés à CFTMPP ‘ ;
  • promouvoir la pratique de ces approches, afin d’une part de les mettre au service des personnes en grave difficulté d’expression verbale, favorisant par là leur expression et leur accès la communication ;
  • faire connaitre et promouvoir la communication en facilitation également auprès des personnes sans difficulté langagière, dans un but d’appui à d’autres démarches telles que celle d’un développement personnel ;
  • être un lieu de promotion de recherches, réflexions, d’échanges et de rencontres ;
  • être un interlocuteur des pouvoirs publics et autres intervenants.
 

Moyens pour réaliser ses buts

Les  moyens de l’association CF-Romandie de réaliser ses buts, grâce au travail de son comité dont les membres se rencontrent et se concertent régulièrement, mais aussi de membres actifs qui apportent leur collaboration et aide précieuse à la bonne marche des activités de CF-Romandie, sont :

  • organiser des conférences publiques sur des thèmes en lien avec la communication en facilitation, sa pratique et sa recherche, ou sur des thèmes relevant d’autres approches ;
  • organiser des rencontres réunissant des personnes en situation de handicap et des personnes sans handicap (les « Tables rondes », qui proposent un thème d’échange, permettent à tous de se rencontrer et débattre ensemble ; elles s’adressent particulièrement aux personnes en situation de handicap de la parole) ;
  • participer à des rencontres et échanges, soit pour s’ouvrir à d’autres approches, soit pour pouvoir présenter la communication en facilitation à des publics non connaisseurs ;
  • développer les occasions de pouvoir présenter la communication en facilitation sous toutes ses formes à des publics non connaisseurs ;
  • diffuser l’information sur les activités et le planning des pôles de formation ;
  • participer aux réunions organisées par CFTMPP’ ;
  • collaborer à des travaux de recherche ;
  • assurer l’information des membres et de personnes intéressées par la publication régulière d’un feuillet d’information ou journal (« Fleur de Parole » par ex.) ;
  • collaborer à la réalisation de tout support média en relation avec la communication en facilitation.