Psychophanie

La Psychophanie (PPH) – du grec « psyché » ou âme et « phanein » ou mettre à jour – est le terme retenu par la Confédération Francophone Ta Main Pour Parler (CFTMPP’) pour recouvrer la pratique qui permet de se relier à son être profond, et de mettre au jour ce qui ne peut s’expliquer par le raisonnement.

La Psychophanie s’adresse à tous (adultes et enfants). Elle permet par exemple de compléter efficacement une démarche de développement personnel, amenant à accéder à un registre d’expression (émotionnel, existentiel) autrement que par la parole et le raisonnement.

Aucun requis préalable n’est nécessaire de la part de la personne facilitée qui souhaite bénéficier d’une séance en Psychophanie.

Pour illustrer cette approche, voici quelques propos d’Anne-Marguerite Vexiau (voir : « Un peu d’histoire »), et un aperçu d’une séance de facilitation :

La Psychophanie se pratique dans une relation de confiance entre les deux partenaires. Le facilitant, dans un état de lâcher-prise et d’écoute intérieure, est alors à même d’accueillir les pensées et émotions du facilité, dont l’expression est concrétisée par des mots écrits conjointement sur un clavier.

Il existe d’autres pratiques, basées sur le même principe, ayant une appellation différente, dont la plus connue est la Communication Profonde Accompagnée (CPA).