La communication en facilitation avec les personnes handicapées de la parole

slide 1

La personne aidante (formée à la facilitation) accompagne le geste de la personne aidée (appelée le/la facilité/e). Grâce à cette facilitation, les personnes handicapées de la parole peuvent faire connaitre leurs besoins quotidiens, leurs souhaits, tout comme leurs pensées et aspirations profondes.

slide 2

Au travers de la Communication Facilitée et de la Psychophanie nous constatons que c’est bien la personne facilitée qui s’exprime et laisse apparaître ses choix, ses questionnements, ses aspirations propres et donc sa personnalité profonde.

slide 3

« C’est moi en très calme et rieur et c’est encore moi perdu de partout et je n’arrive pas à sortir de mes tours. »
 

Texte et dessin de Garvince, 13 ans, en situation d'autisme

previous arrow
next arrow
Shadow

La communication en facilitation avec les personnes handicapées de la parole

« Si tu ne cherches pas l’inespéré, tu ne le trouveras pas »

– Héraclite

Quels que soient son état de conscience neuronale et son handicap, chaque personne qui ne peut pas ou plus avoir un usage aisé de la parole a besoin de s’exprimer : il est donc vital pour elle de pouvoir accéder à un autre mode de communication.

Il existe diverses formes de communication en facilitation : le geste facilité, la Communication Facilitée (CF), la Psychophanie (PPH), … Ces formes de communication permettent à la personne de faire connaître ses besoins vitaux, d’exprimer des choix, des émotions, des sentiments, des pensées, …

Le geste facilité et la Communication Facilitée sont parfois utilisés dans un but d’autonomisation progressive de la communication lorsque cela s’avère possible.

Cet accès à l’expression contribue à améliorer notablement le confort de vie de la personne, son vécu et celui de son entourage.

Pour qui ? Avec qui ? Comment ?

Sur quels fondements ?

Avec quelles techniques ?

Vidéos et outils complémentaires

Et si je me formais à cette approche ?

Comment soutenir cette approche ?